Comment jouer au Blackjack ?

Tableau de Blackjack

Ce tableau pourra vous aider à vous décider lorsque vous jouerez au Blackjack. Évidemment, celui-ci n’a pas la science infuse, il se peut qu’il vous induise en erreur parfois. N’hésitez pas à faire confiance à votre instinct.

Histoire du blackjack

Le Blackjack, originellement appelé le vingt-et-un, apparut d’abord dans les casinos français au 18e siècle. Le jeu serait en fait une variante de deux jeux historiques de France, le “chemin de fer” et la “ferme française”. Dans sa version originale française, les paiements bonifiés pour ce qu’on appelle justement aujourd’hui un Blackjack n’existaient pas. Le jeu se limitait à s’approcher le plus près possible de 21, sans toutefois dépasser ce total. Pour attirer un maximum de joueur, les Etats-Unis inventèrent une règle qui permettait de remporter 10x sa mise si le joueur arrivait à combiner le valet de pique avec l’As de pique.

Bien qu’il ait eu une période d’interdiction du Blackjack, le jeu a poursuivi son essor dans la clandestinité. Il aura fallu attendre les années 1930 et l’arrivée de Las Vegas pour faire du Blackjack, l’un des jeux les plus importants dans le casino. En France par contre, il faut attendre 1969 pour que le jeu soit à nouveau autorisé et accessible au grand public.

Règles de base

Une partie de Blackjack se joue entre la banque, tenue par le croupier, et les autres joueurs. Pour chaque joueur, le but est simple : obtenir un total de points supérieur à celui du croupier, sans jamais dépasser 21. En cas de Blackjack, vous gagnez directement une fois et demie votre mise.

Valeur des cartes

Chaque carte numérotée de 2 à 10 a sa valeur égale au numéro sur la carte. Les figures (valet, dame, roi) ont une valeur de 10 points chacune. L’As vaut 1 point ou 11 points, c’est au choix du joueur.

Déroulement d’une partie

1️⃣ Première étape : Vous décidez de miser avant la distribution des cartes, avec la possibilité de jouer les “side-bet” (que l’on verra ensemble plus tard). Ensuite, le croupier vous distribue 2 cartes et 2 cartes pour la banque, une carte chacun à chaque fois. Alors que vos cartes sont visibles, le croupier seul a le droit de placer une carte visible pendant que l’autre est une carte face cachée. Il est important de savoir que le croupier joue en dernier, ce qui représente un avantage sur les joueurs, étant donné qu’ils peuvent perdre avant même que le croupier ne joue sa main.

2️⃣ Deuxième étape : Si vous avez un Blackjack, c’est gagné ! Vous remportez 1,5x votre mise + votre mise. Si vous n’avez pas de Blackjack, la partie continue et 4 choix s’offrent à vous selon votre tirage (Hit (Tirer), Stand (rester), Double down (doubler), Split (séparer)). Votre but, être au plus proche du 21. Si la carte visible du croupier est un As, vous pouvez prendre une assurance. Pour cela, vous pourrez placer une mise supplémentaire valant la moitié de votre premier pari. Si le croupier fait un Blackjack, la mise placée sur l’assurance gagnera. Au cas où le croupier ne fait pas de Blackjack, il perd son assurance.

3️⃣ Troisième étape : Une fois servi, le croupier se sert lui-même, il tire des cartes tant qu’il totalise moins de 17. Si le croupier réalise un total de points supérieur à 21, vous gagnez car il “bust” (vous retrouverez la définition dans le lexique plus tard). S’il fait entre 17 et 21, si votre total est supérieur à celui du croupier, vous gagnez et si vous faites égalité, vous récupérez votre mise sauf les side bet si vous en avez joués.

Les side bets

Les side bets sont une opportunité pour les joueurs de miser des combinaisons en complément de leurs mains de base. il existe 2 side bets, le 21+3 ainsi que le prefect pair.

Le 21+3

Le 21+3 comprend les 2 cartes du joueur + la carte visible du croupier et peut créer jusqu’à 5 combinaisons.

◽️ Suited trips : 3 cartes identiques, mêmes symboles, mêmes couleurs.
➡️ Gain : x100

◽️ Quinte flush : 3 cartes de même couleur qui se suivent, créant une suite.
➡️ Gain : x40

◽️ Brelan : 3 cartes identiques mais pas forcément de la même couleur.
➡️ Gain : x30

◽️ Suite : 3 cartes qui se suivent mais pas obligatoirement de la même couleur.
➡️ Gain : x10

◽️ Couleur : 3 cartes de la même couleur.
➡️ Gain : x5

Perfect pairs

Pour ces side bets, vous n’utiliserez uniquement que vos 2 cartes tout en espérant décrocher une paire.

◽️ Perfect pair : 2 cartes identiques, de même couleur et même famille.
➡️ Gain : x25

◽️ Paire de couleur : 2 cartes identiques et de la même couleur.
➡️ Gain : x12

◽️ Paire mixte : 2 cartes identiques mais pas forcément de même couleur ou même famille.
➡️ Gain : x6

Lexique du Blackjack

➡️ Abandonner : C’est le droit d’abandonner au moment de la première donne. Lorsque le croupier distribue les 2 premières cartes, vous pouvez ainsi récupérer la moitié de votre mise.

➡️ Assurance : Lorsque le croupier possède un As, vous pouvez apporter une mise secondaire. En cas de Blackjack du dealer, vous pouvez récupérer cette deuxième mise, mais perdre le montant de la mise initiale.

➡️ Blackjack : Lorsque vous effectuez un Blackjack, les deux cartes de votre main valent un total de 21 points.

➡️ Bûche : C’est une carte qui vaut 10 point, soit le 10, le valet, la dame et le roi.

➡️ Cartes brûlées : Ce sont les cinq premières cartes du sabot que le croupier exclut du jeu.

➡️ Case : Il s’agit d’un endroit dessiné sur la table où le joueur dépose sa mise. Généralement, on en retrouve 7 sur une table et un joueur peut miser sur plusieurs cases.

➡️ Comptage de cartes : Une méthode de calcul pour déterminer si les cartes présentes dans le sabot vont avantager le joueur ou le casino. Selon un coefficient de probabilité, il est possible de compter les cartes pour déterminer sa mise.

➡️ Donne : Ce sont les 2 premières cartes distribuées par le croupier aux joueurs.

➡️ Donneur : Le croupier.

➡️ Doubler : Le joueur peut multiplier sa mise par deux en échange d’une carte supplémentaire.

➡️ Égalité : “PUSH” en anglais. Vous obtenez un total de points équivalent à celui du croupier. Vous ne perdez pas, mais vous ne gagnez pas non plus.

➡️ Mélangeur de cartes : Système électronique ou personne qui mélange les cartes. Cela empêche le comptage des cartes.

➡️ Naturel : C’est l’équivalent du Blackjack, soit de deux cartes qui représentent 21 points.

➡️ Partager : “SPLIT” en anglais. Le joueur peut séparer sa paire de cartes initiale en deux mains différentes, en échange d’une mise supplémentaire qui équivaut à cette deuxième main.

➡️ Point : Votre main représente un total compris entre 17 et 21.

➡️ Rack : Le croupier y place les cartes déjà jouées.

➡️ Rester : “STAND” en anglais. Le joueur ne demande aucune carte supplémentaire et souhaite garder son résultat.

➡️ Rigide : Votre main n’est pas composée d’un As ou votre As ne vaut qu’un point.

➡️ Sabot : C’est l’endroit où sont situées les cartes à distribuer. Il peut contenir plusieurs paquets de cartes soit généralement 312 cartes.

➡️ Soft : C’est l’inverse de la main rigide. Votre As vaut 1 ou 11.

➡️ Sortir : “BUST” en anglais. Vous perdez votre main en dépassant la somme de 21.

➡️ Talon : C’est le grand synonyme du sabot, soit du boîtier qui regroupe les cartes à distribuer par le croupier.

➡️ Tirer : “HIT” en anglais. Le joueur demande une carte en plus au dealer.

Les différents Blackjack

Le Blackjack 6 : 5 :

Cette variante se joue avec un seul paquet de 52 cartes. Cette variante peut paraître intéressante, mais restez sur vos gardes. Elle propose les pires probabilités de gagner. Effectivement, les paiements du Blackjack naturel sont passés de 3:2 à 6:5. Avec cette variante, vous perdez entre 1 et 1,5 % de plus.

Le Blackjack over / under 13 :

Cette variante vous permet de miser sur le fait que le total de vos deux premières cartes soit de plus de 13 ou de moins de 13. Par contre, les As valent toujours 1. Ce pari rapporte 1 contre 1.

Le Blackjack Rouge / Noir :

Dans cette variante, vous misez en pariant sur la couleur de la première carte du dealer. Ainsi, en mettant vos mises sur la table, vous déterminez si ladite carte est rouge ou noire. La maison gagne si sa première carte est un 2. Par ailleurs, le joueur sera payé à 1 contre 1, ce qui veut dire que vous récupérerez votre mise et son montant. Cette variante du Blackjack multiplie vos chances de remporter des gains.

Le Blackjack switch :

Dans cette variante du Blackjack, les côtes sont très favorables. Le joueur a la possibilité de jouer avec deux mains et peut changer la deuxième carte des mains. Il doit alors effectuer deux mises équivalentes. Ici, le Blackjack n’est payé qu’à 1 contre 1 et c’est le Blackjack du croupier qui bat celui du joueur.

Le Blackjack royal match :

Dans cette variante, vous misez sur le fait que vos deux premières cartes soient de même couleur. Ce pari rapporte 1 contre 1. Saut, si vous possédez un Roi et une Dame de même couleur, soit un Royal Match. Dans ce cas, vous gagnez 10 fois votre mise.

Le Black jack Double Exposure :

Les deux cartes du croupier sont distribuées faces visibles, ce qui donne un avantage supplémentaire au joueur. Pour compenser cet avantage, c’est le croupier qui remporte la partie en cas d’égalité. Par ailleurs, le joueur ne peut ni renoncer à sa main, ni prendre une assurance.

Le Spanish 21 ou Blackjack espagnol :

Cette variante du Blackjack est jouée avec huit jeux sans les 10. Donc, il ne reste que 48 cartes par jeu. Le retrait des 10 désavantage les joueurs. Le joueur gagne s’il a un 21. S’il possède un 7-7-7 de même couleur et que le croupier a 7, il est payé 50 contre 1. S’il a un 6-7-8 ou un 7-7-7 de n’importe quelle couleur, il a droit à un bonus spécial. Après le surrender, le joueur peut doubler deux fois de suite, prendre une assurance ou séparer les mains.

Conclusion

Si le hasard joue dans la distribution des cartes, la stratégie est également de la partie. En fonction des mains des autres joueurs et de la banque, un joueur averti saura s’il doit demander une autre carte, abandonner ou poursuivre. Avec la pratique, vous apprendrez à anticiper les possibilités du jeu du croupier et vos chances de gagner. Lancez-vous et décidez quand vous arrêter, doubler la mise, tirer ou aidez-vous du tableau proposé ci-dessus.

Nous terminerons sur le problème suivant : Avec les chiffres 1,5,6,7, vous devez arriver à un total de 21 en les utilisant qu’une seule fois et en utilisant la multiplication, l’addition, la division et la soustraction… Si vous avez trouvé la solution, n’hésitez pas à nous le faire savoir via nos réseaux sociaux. Bonne chance.

Encore plus d’avantages ?

Inscrivez-vous gratuitement sur Bonus Tiime et vous pourrez recevoir nos offres exclusives en avant première et participer à tous nos tournois gratuitement.

Personnaliser

Bonjour

Connectez-vous ou créer un compte

Mot de passe oublié ? Récupérez le ici !

Vous n'avez pas encore de compte ?

Bonjour

Crée ton compte ici

Merci

Un mail de confirmation vient de vous être envoyé.

J'ai déjà un compte

Récupérer un mot de passe

Un email vous sera envoyé avec un nouveau mot de passe.